Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Deuxième Jour, "Hors d'ici, indignes". suite des commentaires de Jan van Rijckenborgh.

Au-dessus est fixé un panonceau portant un mot d'avertissement. Ce mot se rapporte à une étonnante activité, en rapport surtout avec le foie.

Le foie est un organe spécialement destiné à capter les radiations astrales, dont le corps a besoin notamment pour purifier le sang.

Le foie est un organe extraordinairement important pour la purification du sang.

Quand l'Ame est née, que la Rose du coeur s'est éveillée et que la force de l'Ame brille dans le sanctuaire de la têt, cela signifie aussi que le foie parvient à exercer une nouvelle activité, car le foie coopère toujours avec le coeur.

Ces deux organes dépendent l'un de l'autre.

Vous savez que, lorsque la Gnose parvient à toucher un homme, il en résulte une modification du sang.

Pour que cette modification soit durable, il faut que le foie travaille en accord parfait avec le nouvel état sanguin.

Comme on l'a déjà dit, le foie est un organe de purification.

Tout ce qui n'est pas en concordance avec le sang est, pour ainsi dire, expulsé par le foie.

C'est pourquoi on comprend que si le processus gnostique ne dure pas, et qu'on en reste à une seule irradiation du sang, l'influx gnostique est tout aussitôt chassé du sang par l'activité naturelle du foie.

Il faut que le foie soit rendu réceptif à l'attouchement gnostique, et cela juste au bon moment.

A cet effet, la force gnostique traverse le champ astral, le champ de respiration du microcosme.

le foie est enfermé dans une sorte de filet. Ce filet est un système d'antennes très complexe, destiné à capter toutes sortes de radiations astrales.

Ainsi, lorsqu'au cours du deuxième Mystère, la Gnose pénètre dans le champ de respiration, que le coeur fonctionne déjà en elle et que le sang devient réceptif, le foie accepte aussi les radiations gnostiques et il est à même de retenir le fluide gnostique dans le sang.

Ce qui pénètre dans le coeur n'est donc plus rejeté par le foie, mais au contraire favorisé par son activité.

Nous attirons expressément votre attention sur ce phénomène, pour vous faire comprendre qu'à un moment donné le processus physiologique du candidat s'accomplit d'une manière tout à fait différente de celui de l'homme ordinaire.

Dès le début, les bases de la grande transfiguration sont réellement jetées.

C'est en obéissant à la voix de l'Ame que C.R.C. atteint le portail.

La nouvelle activité du foie commence à se manifester et se trouve très fortement stimulée.

Des énergies nouvelles considérables sont libérées dans le sang.

Vous savez que toutes les énergies corporelles sont soumises, au plus haut point, à l'influence du système foie-rate et en dépendent.

Ainsi C.R.C. s'avance rapidement vers le portail, avec beaucoup d'énergie, sans plus s'occuper de sa route car, en fait, ce portail se trouve en dehors du chemin qu'il doit suivre.

Voilà une partie très mystérieuse des Noces Alchimiques.

Le chemin, ce qui est dénommé chemin dans Les Noces Alchimiques, n'est rien d'autre que le tracé du système du feu du serpent, le chemin qu'il faut parcourir de haut en bas dans le processus gnostique, contrairement au processus occulte, où l'on tente, dès le début, de la parcourir de bas en haut, ce qui entraîne toujours les pires déboires.

Quand l'Ame est éveillée dans le sanctuaire de la tête, le chemin doit être parcouru de haut en bas. Mais, à un moment donné, au cours de la descente dans le feu du serpent, il faut tourner vers la droite, vers le foie.

C'est pourquoi il est juste que C.R.C. apercevant le portail du foie, s'écarte de la route et accourre vers lui (faisons remarquer en passant que le chemin qui descend suit le cordon droit du sympathique jusqu'au plexus sacré).

Quand C.R.C. approche, il lit cette inscription, au-dessus du portail "Hors d'ici, indignes !"

Ce qui veut dire "Si vous n'êtes pas initié, si vous n'en êtes pas encore arrivé là, ne forcez pas cette voie de développement, car cela vous ferait grand tort.

Personne ne peut ni ne doit rien brusquer en ce domaine."

C.R.C.arrive ensuite devant le gardien du portail, lequel porte un vêtement bleu ciel. (le bleu est la couleur de la lumière sidérale. Le rayonnement du foie est aussi bleu, précisément parce qu'il est en rapport avec les radiations astrales).

Le gardien doit maintenant découvrir si C.R.C. est digne ou non de participer aux noces alchimiques.

C'est pourquoi il lui demande sa lettre d'invitation, lettre que Christian Rose-Croix porte sur lui.

Si vous vous trouvez dans le premier Mystère, vous portez tous votre lettre d'invitation sur vous !

Dans le sanctuaire de votre coeur !

Quand la Gnose vous a touché dans le sanctuaire du coeur, quand elles vous ont transpercé, le sternum en témoigne, car ce n'est pas sans raison que le mot sternum veut dire "qui rayonne".

L'état du sternum est la lettre vivante qui traduit la qualité de votre vie.

Tout candidat, dont l'application est sérieuse, porte cette lettre vivante dans le sanctuaire de son coeur.

Quand on vous demande votre lettre d'invitation, de la part de la Gnose, montrez donc votre coeur ouvert.

Si vous êtes ainsi dans le premier Mystère, portant les quatre roses à votre chapeau, alors, oui, vous êtes toujours un invité bienvenu.

Cette lettre, l'état particulier du sternum, est la base qui détermine l'épanouissement de la Rose.

C'est pourquoi il est dit, dans l'Ecriture Sainte, que Dieu, la Gnose, sonde le coeur.

Vous comprenez maintenant cette expression consacrée. Lorsque le coeur témoigne du nouvel état d'être, c'est bien par ces mots que nous sommes accueillis : "Entrez donc, Frère, Soeur, vous êtes un hôte bienvenu !"

Et quand on demande son nom à C.R.C., il répond : "Je suis un frère de la Rose-Croix rouge" La loi du Christ est gravé dans son coeur;: en lui, la Rose rouge du sang s'est épanouie.

Le sternum a le pouvoir d'attirer les choses vers lesquelles se porte le désir.

Vous ouvrez votre coeur à vos désirs. En conséquence, vous attirez, par le foie, des forces astrales. Vous êtes entouré d'un champ astral puissant, vous vivez dans un océan sidéral impétueux. A chaque battement du coeur, le foie absorbe des forces sidérales.

A suivre

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog