Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Deuxième Jour, suite "Hors d'ici, indignes !"

Ainsi Christian Rose-Croix franchit-il le portail, mais il lui faut d'abord acheter un signe distinctif, une médaille d'or.

Il la reçoit en échange de sa gourde d'eau.

Comme vous le savez, il s'est mis en route avec du pain, de l'eau et du sel. Son pain, il l'a abandonné sous les cèdres: sa gourde d'eau, il l'a laissé au portail.

Car à présent, outre le Pain de Vie, il possède aussi en lui l'Eau de la Vie.

Il possède maintenant lui-même le pain et le vin. Il est devenu maintenant un véritable chrétien.

Si on ne veut pas, ou si on ne peut pas, être un chrétien dans ce sens, on reste toujours lié à la nature dialectique.

Par conséquent si, profondément intéressé, vous avez ouvert votre coeur à la Gnose, mais non pas dans le sens positif et parfaitement chrétien, non pas dans le désir absolu de l'autre Royaume, sans faire le don total de vous-même, alors vous demeurez un homme du type dialectique ordinaire, qui, à un moment donné, est comme un vase plein où l'on ne peut plus rien verser.

Au début, le pain et le vin sont offerts comme matériau gnostique de construction de l'Ame, afin de pouvoir commencer le travail.

Cependant, aussitôt que le portail s'ouvre de lui-même, cette énergie provisoire indirecte est remplacée par une énergie sidérale directe.

C'est pourquoi, au gardien du premier portail, C.R.C. doit donner la gourde d'eau, à laquelle il s'est désaltéré jusqu'alors : à présent, il n'a plus besoin de réconfort : du point de vue gnostique il est devenu autonome.

La preuve en est qu'il reçoit un signe distinctif, une pièce d'or, sur laquelle sont gravées deux lettres seulement, S et C, initiales des mots Spes Charitas.

Nous aimerions vous les traduire ainsi : "L'Espérance bien fondée de la manifestation de l'Amour divin est maintenant à vous."

Mais reprenons le fil de nos explications. Disons ceci : animé d'un profond désir de la Gnose, vous pénétrez le premier Mystère : en conséquence la Rose du coeur s'ouvre et le fluide gnostique envahit votre sang.

Puis, la lumière nouvelle s'allume dans le sanctuaire de votre tête, ce dont témoigne le ruban rouge sang que vous pouvez passer en croix sur vos épaules et les quatre roses que vous pouvez porter à votre chapeau.

Et ainsi vous vous mettez en route.

Vous ne vous contentez pas de marcher simplement en direction des Mystères, vous êtes surtout animé d'un vif désir d'accéder au Mystère christique c'est-à-dire à la patrie originelle, le champ astral de la Gnose.

De ce fait, une nouvelle activité se développe dans le champ de respiration.

Le foie y puise de nouvelles forces lesquelles renouvellent le sang de jour en jour, de sorte que vous recevez plus d'énergie pour suivre le chemin et persévérer.

Celui qui accomplit ainsi, intérieurement, le deuxième Mystère, peut nourrir l'espérance bien fondée de la manifestation de l'Amour divin. L'Amour Divin, l'Amour universel est l'énergie la plus haute, la plus noble, la plus pure: c'est grâce à lui que s'accomplit aussi le troisième Mystère, le Mystère du Graal, et que se développe la magie de l'Amour.

A cette fin, C.R.C. possède encore un troisième pouvoir d'emprunt, le sel.

Mais, comme nous allons le voir, il faut bientôt qu'il l'abandonne.

A suivre Les six lanternes

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog