Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Chenille ou Papillon ?

Quel plus belle exemple que le papillon dans la nature peut nous inciter à nous interroger sur nous même, sur notre évolution nécessaire entant qu'être humain ?

Chenille ou Papillon ?

Ainsi, le point de vue de l'individu diffère en fonction de sa conscience, soit il voit la vie selon la conscience de la chenille, soit il voit le monde selon « l'imago » déjà construit dans la chrysalide, soit..... Les points de vues basés sur l'exemple du lépidoptère peuvent être fort différents, nombreux et même opposés en fonction de la phase d'évolution de l'insecte, c'est à dire, selon la conscience des stades de développement de l'individu .

Quel sont ces stades de transformations chez l'insecte, qui selon notre étude comparée, donneront des « visions » du monde parfois même opposés ?

Chenille ou Papillon ?

Le lépidoptère après avoir pondu ces œufs les laisse éclore tout simplement.

5 à 20 jours après la ponte, la petite chenille découpe l’œuf (appelé aussi Chorion) à l'aide de ses mandibules, puis elle le dévore, c'est là son 1er repas. la chenille va se nourrir de la plante sur laquelle l’œuf a été pondu. Au cours de son développement, la chenille grossit vite et devient jusqu'à 1000 fois plus grosse qu'à la naissance. Mais sa peau n'est pas extensible à l'infini, aussi la chenille remplit très vite l'épiderme qui se distend et devient trop étroit. Sous ce dernier se forme un nouvel épiderme plus grand. L'ancienne peau durcit et la chenille en sort: on appelle cela la mue. 4 à 5 mues (jusqu'à 10 fois) seront nécessaires avant la fin de sa croissance. La chenille s'arrête de manger 1 jour avant la mue et recommence dès que sa nouvelle peau est complètement formée. Lors de la mue, la vieille peau (l'exuvie) se déchire et la chenille se dégage. La nouvelle peau déjà formée peut avoir des couleurs et des motifs différents de l'ancienne. Après la mue, l'exuvie est souvent dévorée par la chenille. Durant la phase de croissance, l'intérieur de la chenille subit des transformations et certains organes de l'imago (terme désignant l'ensemble du processus de transformation) se sont formés (les ailes, les antennes, les yeux à facettes...) Après la dernière mue, la chenille est adulte.

A la fin du stade larvaire (de 15 à 30 jours après sa naissance), la chenille cesse de s’alimenter. Habituée à faire des petites crottes noires et sèches, elle est soudain prise de diarrhée. Elle se vide littéralement, cette colique est une phase de nettoyage obligatoire avant sa transformation.

Ensuite, elle quitte le plus souvent sa plante nourricière et se déplace rapidement afin de trouver l’endroit idéal pour la nymphose. Cette quête peut durer jusqu’à 48h; enfin, elle trouve refuge sous une branche ou une feuille. Elle commence par tisser un petit coussin de soie où elle s’accroche solidement la tête en bas. Quelques temps après, elle est prise de spasmes et se tortille dans tous les sens, elle vit sa dernière mue et se transforme directement en chrysalide. 2 ou 3 jours avant l’éclosion, la chrysalide change de couleur et, par transparence on peut déjà voir les ailes. Le jour de la naissance arrive, le papillon soulève avec ses pattes un petit couvercle prévu à cet effet. En quelques secondes, il glisse la tête en bas hors de cet étui et se retourne complètement pour s’accrocher sur la peau vide de la chrysalide. Là, il déploiera ses ailes et les fera sécher plusieurs heures à quelques jours, avant de s’envoler.

Chenille ou Papillon ?

Voilà toutes les phases du futur papillon . Précisons que les mues sont actionnées par un ensemble d'hormones. Exemple : l'hormone juvénile, responsable du maintien des caractères larvaires, disparaît pour céder la place à l'hormone de mue quand la phase est prête à s’enclencher. Ainsi l'insecte est dirigé, conduit par ses hormones selon le développement normal du processus.

Chenille ou Papillon ?

Posons comme hypothèse que nous envisageons cet insecte comme un être humain, dans ce cas, il aurait une vision du monde selon la phase de développement vécue, cette vision dépendant du contexte de la phase active.

Par exemple : s'il est au stade premier de la chenille, avant la première mue, son être est totalement accaparé par le fait de se nourrir. Son stade actuel doit lui sembler parfaitement normal; et envisage t'il une transformation autre qu'une mue ?

Chenille ou Papillon ?

Puis, au fur et à mesure des différentes mues, sa conscience entrevoie peut-être la future transformation qui se prépare, et son besoin vital de se nourrir a maintenant un but, si abstrait soit-il. Puis vient le stade préparatoire à la nymphose qui ressemble à un jeûne extrême, à une période d’ascèse, dirions nous. Ce stade vécu plus ou moins consciemment, permet-il une interrogation sur le futur ?

Cette phase préparatoire à la nymphose donne t-elle automatiquement une autre vision de l'existence, une préparation à....ce qui est encore l'inconnu ?

Chenille ou Papillon ?

Ensuite la nymphose proprement dite s’accomplit, la phase de la chrysalide, une autre forme de conscience... pouvons nous percevoir cette transformation et le « regard » qu'elle apporterait dans un être humain ?

Pouvons nous percevoir la conscience de l'insecte émergeant comme papillon ?

La liberté du vol ?,, de l'espace infini ?,,

,,comparé au stade de la chenille, à l'univers de la chenille.

Quel monde différent s'ouvre devant lui !

Chenille ou Papillon ?

Les êtres humains sont-ils semblables par certains points à ce lépidoptère ?

Ce que nous découvrons c'est une diversité de points de vue selon la multiplicité des phases vécue dans ce processus naturel. Notre vie est également sujette à de multiples expériences et de nombreuses formes de comportements.

Cela explique les nombreuses divergences générées dans l'humanité.

Chenille ou Papillon ?

Prenons une autre hypothèse : celle du blocage de l'hormone juvénile; si celle-ci ne laisse plus la place à l'hormone de mue, le processus de transformation est ainsi enrayé. Que se produirait-il dans la conscience de la chenille ?

Si le blocage durait longtemps, celle-ci oublierait son but ultime. Sa situation de chenille serait alors sa seule réalité et elle nierait bientôt une transformation qu'elle jugerait irréelle.

Et si l'hormone de mue s'enclenchait, mais imparfaitement, seulement pour les mues développant la chenille ?

Sa pensée porterait alors sur une idée de l'évolution selon la chenille.

Celle-ci se concevrait comme vivant de mue en mue, jusqu'à un développement infini, sans but réel et concret. Sa pensée se développerait selon un seul critère, s'inscrirait sur le seul plan reconnu par le lépidoptère à cette phase : celle de chenille se traînant sur un plan limité de l'espace. Les mues successives seraient vues comme le seul changement possible, des stades de développement de l'individu, des phases concrètes rationnelles liés à la vie naturelle, normale sans « extravagance ».

La « société » des lépidoptères-chenilles serait née avec des règles bien terre à terre. Et les rares sujets présentant le stade « papillon » serait bientôt taxés de marginaux et d'individu dangereux pour le bon déroulement de la société. D'autres serait considérés comme hérétiques, car les religions sont attachés au développement naturel du monde, et ils seraient brûlés pour avoir proférer la possibilité d'une évolution fabuleuse que chaque « chenille » peut vivre simplement en toute liberté. Doit vivre,,,

Chenille ou Papillon ?

Cette hypothèse est elle extravagante ?

La possibilité de blocage et d’oubli est-elle si extraordinaire dans notre monde ?

Notre intelligence ne bute t-elle pas sur quelques blocages ?

Si vous vous sentez lépidoptères ou être humains, ne doutez pas des deux univers qui sont en vous !

Le plus fantastique sommeille,,,qu'attendez vous!

Chenille ou Papillon ?

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog