Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Regards et Partage sur
Qu’est- ce qu’un Thérapeute ?

Qu’est- ce qu’un Thérapeute ?

Extrait d’une lettre aux Thérapeutes de J.Y Leloup :

« Le Thérapeute n’a pas à transmettre des connaissances particulières, il peut aider celui qu’il accompagne à devenir lui-même « Connaissance ».

Il ne lui vend pas des techniques de bonheur ou des explications qui le rendront dépendant de ces techniques ou de lui-même, en tant que « supposé savoir » ou « solution à tous les problèmes » ; il l’invite à découvrir en lui-même « la conscience qu’il est », capable de donner sens à tout ce qui lui arrive, et peut-être à en faire une occasion de croissance et d’Éveil.

Besoins de naissance, besoins de reconnaissance, besoins de connaissance – à chaque fois sans négliger les solutions et les résolutions extérieures à ces besoins fondamentaux.

Le Thérapeute oriente celle ou celui qu’il accompagne, vers la solution et la résolution intérieure, c’est-à-dire : « lui-même » dans l’axe du Réel se donnant en lui, comme conscience (lumière), comme amour (compassion), comme Vie (Souffle).

Il l’aide ainsi à découvrir la force (la Vie) qu’il est, ce qui répond à son besoin de sécurité.

L’Amour (la compassion) qu’il est, ce qui répond à son besoin de communion.

La Conscience (l’intelligence) qu’il est, ce qui répond à son besoin de sens.

Cet Amour, cette Conscience, cette Force c’est sa valeur, son poids de « présence réelle ». `

` Le corps ou la forme dans laquelle le Réel se manifeste, s’incarne et se donne, il n’est pas alors seulement revenu à la raison, à la santé, à une appartenance affective, il est revenu à la réalité qu’il est :

Avec ou sans connaissances
Il est Connaissance
Avec ou sans relations particulières
Il est Amour
Avec ou sans appuis ou assurances
Il est Sérénité

Il a découvert :
• Que celui qui cherche l’amour ne le trouvera jamais ; celui qui le donne l’a déjà trouvé.

• Celui qui cherche la connaissance ne la trouvera jamais ;
celui qui connaît ce qui est devant et derrière ses yeux l’a déjà trouvée.
• Celui qui cherche le bonheur ne le trouvera jamais ;
celui qui ne fait qu’un avec le moment présent est déjà heureux.
• Celui qui cherche la paix ne la trouvera jamais ;
celui qui est simplement là et qui respire doucement est déjà paisible.
• Celui qui cherche « qui il est » ne se trouvera jamais ;
il est déjà « qui il est ». «

Lettres aux Thérapeutes
Lettre I (b)

Mais qu’est-ce qui est ?

Qu’est-ce que le Réel ? me demandes-tu.
Tes questions ne sont-elles pas trop « métaphysiques » pour un Thérapeute ?

Il est vrai que selon Philon d’Alexandrie, le Thérapeute avant d’être un médecin ou un psychologue, doit être un « philosophe », s’interroger sur le Réel me semble signe ou symptôme d’humanité et de santé mentale… Quand on prétend « prendre soin » de quelqu’un ou si on veut être là à ses côtés, « pour l’aider à se réaliser », encore faut-il savoir ce qui on met sous ces mots : Réel – Réalisation – Réalité…


Je pense qu’on identifie trop rapidement une réalité au Réel ; cela a donné naissance à beaucoup d’écoles de philosophie, par exemple,

pour Platon, le « Réalisme » c’est affirmer la réalité des idées, « plus réelles » que les êtres individuels qui n’en sont que le reflet

pour les matérialistes, le « Réalisme », c’est au contraire l’affirmation que seule la matière existe, les idées n’en sont que des épiphénomènes ou des explications illusoires.
La réalité de la Matière, comme la réalité de l’Esprit sont identifiées au Réel, alors que matière ou esprit ne sont que deux niveaux parmi d’autres du Réel, deux manifestations relatives du Réel…


D’un point de vue plus moral ou plus psychologique, on aura tendance à prendre pour Réel, la réalité du Bien ou la réalité du Mal… Certains diront que seul le bien existe, c’est le seul Réel, le mal n’est que son absence ou son manque (privatio Boni), d’autres diront que le mal existe vraiment, qu’il est même le Réel, c’est-à-dire, l’Absurde, le Non Sens, dans lequel nous sommes « jetés là » (cf. certaines formes de gnosticisme ).


C’est de nouveau identifier le Réel avec seulement une des réalités qui le manifestent alors que le Réel est présent dans les réalités les plus contradictoires ou opposées.

Source : Jean Yves Leloup.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog