Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Le Septième Jour de la Création, suite et fin. Commentaires de Jan van Rijckenborgh.

Le Septième Jour de la Création, suite et fin.  Commentaires de Jan van Rijckenborgh.

Personne ne sait de combien de temps nous disposons encore pour nous joindre à l'un des groupes qui seront sauvés.

Mais nous pouvons affirmer en toute certitude que celui qui a entendu la Voix et qui, de tout son coeur, se conforme au Plan, conquiert effectivement une Ame, l'élément fondamental du Plan divin, celui-là se lie à l'Esprit et sera secouru d'une manière ou d'une autre.

Pratiquement personne ne doit se perdre.

Tout dépend de l'orientation et du comportement conséquent de chacun.

Dans l'écrit sacré de l'Apocalypse, par exemple, il est question d'un groupe d'hommes engagés dans le processus de sauvetage mais qui n'ont pas encore reçu le signe du Fils de l'Homme ni la marque à la main droite.

Le processus de libération a commencé pour eux pendant leur vie terrestre, le feu du serpent se manifestait plus ou moins mais, en raison de leur mort, le processus n'a pu progresser par suite de la disparition de différentes parties de leur personnalité.

La transformation des atomes avait donc devancé le cours de leur développement.

De tels hommes sont regroupés et gardés dans un domaine temporaire afin d'être sauvés à un moment donné.

C'est pourquoi nous vous disons : tant que vous vivez encore ici-bas en qualité d'hommes de la matière, vous avez encore la possibilité d'être sauvés, à condition que vous commenciez à transformer en vous le feu du serpent.

Comprenez-le bien, mes amis, vous serez aidés jusqu'au dernier moment.

Car le voeu le plus cher de nos libérateurs, les serviteurs de la Gnose, est que personne ne se perde.

Imaginez, si c'est possible, que l'évolution entière de l'humanité, avec toutes ses luttes, ait eu lieu en pure perte.

Imaginez que tout ce chemin soit à recommencer.

Le temps que cela prendrait serait incommensurable.

Platon parle de quelques milliers d'années.

Mais les écrits du monde entier proposent une durée de plus de 80 000 ans, et cela seulement pour le début du processus.

Une période d'attente pareille est tout simplement impossible à imaginer.

C'est la raison pour laquelle nous répétons avec insistance : en ce qui concerne l'homme, le travail de la création divine, qui dure six jours dans la Genèse, n'a pas encore pris fin.

L'humanité est toujours en cours de formation.

Le Septième Jour de la Création, le Jour de l'Accomplissement, le Grand Jour de Dieu, commence juste au moment où un seul homme se met à l'oeuvre pour se forger une Ame.

Voilà la seule chose qui importe !

A cette lumière, la vie que nous menons dans la matière est secondaire.

Ayez de la Force d'Ame, des qualités d'Ame, voilà ce qui importe.

L'homme qui possède des qualités d'Ame n'a pas à se faire le moindre souci, car "Qui conquiert l'Ame, conquiert le Tout".

Qui édifie l'Ame, édifie l'Eternité.

Et aucune merveille au monde n'est comparable à celle-là.

N'est-ce donc pas une bénédiction que cette Aurore paraisse à l'horizon ?

Nous ne vous annonçons pas la triste nouvelle d'une grande catastrophe, nous ne vous disons pas : les Temps de la Fin sont arrivés, tout va être anéanti !

Non, à vous, chercheurs, qui aspirez à l'issue libératrice, nous disons : le salut par la transmutation, le salut par le renouveau, voilà la Force, voilà l'Aurore qui se lève à l'horizon.

Tout le grandiose et merveilleux travail de la Fraternité de la Rose-Croix s'élabore dans cette certitude.

La Rose-Croix apparaît, aux Derniers Jours pourrait-on dire, afin de secourir et servir ceux qui l'acceptent.

L'humanité n'a jamais manqué de guides pour lui montrer l'Unique Chemin.

Depuis l'aube de son existence, ces guides lui font connaître ce Chemin.

Mais les hommes n'ont connu qu'une Fraternité de la Vie qui leur ait présenté la vivante Croix aux Roses, et qui la leur présente encore aujourd'hui.

C'est la Fraternité de la Rose-Croix, qui marchera toujours en tête de l'humanité avec la Croix aux roses, jusqu'à la fin triomphale, jusqu'à la victoire.

C'est pourquoi la Fraternité de la Rose-Croix est la dernière Fraternité.

Et c'est pourquoi elle se donne à bon droit le nom de Christian Rose-Croix.

La vivante Fraternité du Christ a septuplement éternisé les sept Roses, le septuple Atome originel incorruptible, qui est capable d'éveiller de son sommeil de mort le feu du serpent, notre seul espoir, notre seul secours.

Peut-on imaginer quelque chose de plus merveilleux que de pouvoir entrer dans le Jardin des Roses, la Roseraie de l'Eternité, où se manifeste la Vie elle-même, la vie divine, de magnificence en magnificence, telle une naissance sans fin?

Ainsi la mort n'existera plus.

La Vie deviendra lumière, une lumière née dans le Jardin des Roses, la Roseraie de l'Esprit-Saint.

La tombe de la vie matérielle doit se fermer pour nous tous.

Vous avez tous atteint un certain point sur le chemin de votre vie.

Et vous vous demandez maintenant : "Où suis-je, où se trouve ce point ?

Est-il déjà au delà de la frontière derrière laquelle tout recommence de façon nouvelle ?"

Non ?

Alors, hâtez-vous!

Car le nouveau Commencement, c'est le Septième Jour, le Jour du Seigneur, votre Dieu!

Et il est très important que le matin de ce Jour se lève dans votre vie.

Puissiez-vous en être tous des témoins rayonnants!

Fin des commentaires des Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix

De Jan van Rijckenborgh.

Le Septième Jour de la Création, suite et fin.  Commentaires de Jan van Rijckenborgh.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article