Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Troisième Jour, Le critère astral.

En fait, grâce à mon page, j 'avais eu la joie la plus grande pour moi; en effet, chacun, suivant ses dispositions, avait été conduit par son page aux lieux qui lui plaisaient.

Il arriva que c'est au mien que furent confiées les clefs qui me firent bénéficier, avant tous, des heureuses circonstances que voilà.

Car si mon page en invita d'autres à visiter les tombes, ils crurent qu'elles se trouvaient uniquement dans le cimetière et que, s'il y avait quelque chose à voir, ils iraient bien une autre fois.

Je ne priverai pas mes élèves reconnaissants de regarder les monuments que nous avons tous deux reproduits et dont nous avons recopié les inscriptions .

Nous avons parlé longuement de ce que nous avons appelé les animaux des Mystères, que Christian Rose-Croix découvre dans le Temple funéraire : le Phénix, l'Aigle, le Griffon et le Faucon.

Ils illustrent puissamment un état de vie absolument nouveau, celui qui se révèle à C.R.C. au cours du Troisième Jour des Noces Alchimiques.

Ce sont les symboles du caveau royal, caveau que l'on ne doit pas imaginer comme une tombe dans un cimetière, ainsi que le soulignent nos commentaires.

Expliquons maintenant ce qu'il faut penser de tout cela.

Nous lisons qu'en réalité il est interdit d'entrer dans le Temple funéraire et d'y contempler ce qui s'y trouve.

Cela signifie que tout ce qu'a vu C.R.C. appartenait à la connaissance secrète et voilée de la Fraternité universelle.

Cette connaissance n'est conférée qu'à ceux qui en sont dignes, qu'à ceux qui, vu leur état d'être, peuvent véritablement entrer dans le caveau funéraire, pour s'y orienter philosophiquement sur les événements à venir.

C'est pourquoi l'auteur des Noces Alchimiques, bien que ce soit interdit, donne quelques indications très voilées sur le contenu de la chambre funéraire.

Il le fait, en premier lieu, pour servir ceux qui ont déjà franchi la limite, en second lieu, parce que l'auteur sait qu'à bref délai sera publié le catalogue de la bibliothèque qui se trouve dans le caveau.

Ce qui signifie qu'il sait que le temps viendra où quelque connaissance du sujet sera rendue publique, afin d'aider les chercheurs qui, butant contre une réalité fatale et inacceptable, veulent sauter par-dessus l'abîme jusque dans la vie libératrice.

Nous croyons avoir le droit de soulever un peu le voile épais qui recouvre toutes ces données.

Sauver une âme humaine de la chute certaine n'est possible que si l'Esprit peut lui redonner la vie et si elle est en mesure de parcourir le chemin en tant que trinité, trinité de l'Esprit, de l'Ame et du corps, le corps devenant un souple et digne instrument au service de l'Ame-Esprit.

Il est donc question de six animaux des Mystères, d'une bibliothèque royale, telle qu'elle existait avant la Réforme, et d'un gros livre comme C.R.C. n'en a encore jamais vu, comportant un aperçu de toutes les figures, salles et portes du grand Temple, ainsi que toutes les inscriptions, énigmes, etc...

Bref, un aperçu de tout ce qu'il y avait à voir dans la citadelle du Temple, et que l'on peut toujours voir.

Certaines choses n'ont pas été détaillées dans notre texte.

Il est seulement indiqué que tous les livres de cette bibliothèque comportaient le portrait de leur auteur, dont beaucoup devaient être brûlés.

Nous avons déjà parlé des deux champs de la sphère astrale, entre lesquels s'étend un domaine intermédiaire, le Temple du Jugement, le Temple de l'Initiation.

Le premier champ astral est celui de la nature de la mort, donc de la terre entière et de tout ce qui se rattache à l'être né de la nature de l'humanité dialectique ordinaire.

C'est le champ de la sphère réflectrice, dont chacun sait combien il est impie et contre-nature.

Le deuxième champ astral est celui de la sainte Terre, un champ d'une sérénité et d'une pureté très élevées, se distinguant avant tout du premier par une très haute vibration.

Il y a encore beaucoup d'autres champs de ce genre autour de notre planète.

La caractéristique de ces champs est qu'ils diffèrent tous les uns des autres par la fréquence de leurs vibrations.

Qu'est-ce donc qu'un champ astral ?

Qu'est-ce, en général, que la substance astrale ?

A suivre.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog