Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Troisième Jour, La Vierge Alchimia.

Nous avons exposé longuement ce que l'Enseignement universel entend par le chemin de la mystérieuse Vertu.

Nous donnons ces précisions parce que Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix mettent l'accent sur ce point, le présentant même comme la condition indispensable pour pénétrer l'essence profonde de cet écrit.

Nous croyons pouvoir affirmer sans exagération que, dans toute l'oeuvre, il n'y a pas de passage au sens plus caché, et que par ce fait même il concerne un des aspects les plus importants.

Le chemin de la mystérieuse Vertu est la clé de l'accomplissement parfait.

Tous ceux qui sont rassemblés dans le Temple de l'Initiation, qui se sont assis au repas sacré du Troisième Jour, sont des candidats fermement décidés à parcourir le chemin.

Ils ont satisfait à toutes les conditions élémentaires, surmonté l'épreuve des sept poids, en eux, tout égocentrisme a disparu et le nouvel état de l'âme est né.

Le fait qu'ils se trouvent en compagnie distinguée signifie qu'ils ont pris leur distance avec la vie inférieure.

A présent, au cours de ce qui passe pour de simples propos de table, ils doivent montrer qu'ils se sont engagés assez loin sur le suprême chemin de la mystérieuse Vertu.

D'après ces propos et les histoires contées par la compagnie, il apparaît que les assistants connaissent ce chemin et sont prêts à en accepter les conséquences.

Et lorsque la Jeune Fille qui préside le repas leur demande s'ils ne désirent pas que les noces alchimiques commencent, leur réponse retentit : "Oui, noble et vertueuse Demoiselle".

Et pour souligner une fois de plus l'importance extrême du chemin de la mystérieuse Vertu, à la question posée par C.R.C., le nom de la Vierge lui est révélé de façon voilée.

Ce nom est Alchimia, nom qui résonne naturellement de façon familière à nos oreilles.

En effet, nous reconnaissons ici l'idée de la transfiguration.

Qui veut accomplir en soi la transfiguration doit entamer un processus de transmutation alchimique.

Il est impossible qu'un tel processus débute sur la base d'un intérêt banal ou d'une décision ordinaire.

Non, pour mettre en action semblable phénomène, il faut que soient créées des conditions absolues et déterminées, une série de conditions dont l'ensemble constitue une force qu'on peut appeler Alchimia.

Cette force n'est que potentielle, elle n'a encore rien réalisé, c'est une promesse, une "vierge".

Le candidat acquiert intérieurement cette possibilité alchimique par le don de soi à la Rose du coeur, par la nouvelle naissance de l'âme et , le nouvel état de l'âme atteint, par la liaison avec les sept Rayons de l'Esprit, donc avec les sept poids, dont il faut supporter la pesanteur et aux exigences desquels il faut satisfaire.

Dans cette situation, un état astral nouveau apparaît dans le microcosme entier et dans le champ de respiration, synthèse alchimique des forces qui ne manquent pas d'agir sur la moindre partie du microcosme.

La nécessité de la transfiguration est créée et le candidat ne peut rien faire d'autre que d'y consentir : bien mieux, il y est obligé !

Lorsque ce nouvel état fondamental est constitué, l'intéressé a fait son premier pas sur le chemin de la mystérieuse Vertu : un chemin qu'il ne peut parcourir que dans l'Amour et par la Vertu.

Un Amour qui est de Dieu, qui est Dieu lui-même.

Un Amour révélé par le deuxième Rayon de l'Esprit Septuple, et qui devient lumière grâce à la pure substance astrale du système microcosmique.

Il est dit dans l'Ecriture Sainte : "Dieu, est Esprit, Dieu est Amour, Dieu est Lumière"

Voyez cela dans le processus alchimique : de bas en haut, l'Ame naît, l'état astral nouveau se constitue et se répand dans le système.

Alors l'Esprit survient, qui est Amour, et qui fait la Lumière.

Et tandis que le processus progresse dans cette Lumière, la Vertu, la mystérieuse Vertu ne tarde pas à se montrer.

Cette Vertu consiste en un comportement totalement nouveau et hautement significatif, n'ayant plus rien de commun avec la nature de la mort et absolument en conformité avec le principe de polarisation inverse des sexes.

Nous comprenons maintenant que le chemin de la mystérieuse Vertu concerne la longue transmutation alchimique du candidat, fondée sur un état d'être nouveau et guidée par la conscience.

A suivre

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog