Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Troisième Jour, La polarisation inverse, commentaire de Jan van Rijckenborgh.

Suivant sa nature masculine ou féminine, l'Homme-Ame (c'est lui qu'il faut naturellement prendre comme base de départ), non seulement cherche à collaborer avec l'autre mais s'y engage complètement.

L'Amour, qui est au-dessus de tout et de tous, fait de cette collaboration une évidence.

Il peut aussi bien rayonner sur l'humanité que sur une race, un peuple, un groupe, un individu.

Et le Logos a ainsi ordonné les choses que l'humanité, si elle veut agir puissamment, doit tenir compte et tiendra effectivement compte de ce que l'on appelle la "polarisation inverse".

Nous voulons parler de la collaboration entre hommes et femmes, dans une parfaite égalité, mais respectant la polarisation inverse.

Qu'entendons-nous par là ?

Il faut savoir que les véhicules de la personnalité masculine ne sont pas polarisés comme ceux de la personnalité féminine.

Le corps mental de l'homme est de polarisation négative, celui de la femme, de polarisation positive.

Le corps astral de l'homme est de polarisation positive, celui de la femme, négative.

Le corps éthérique de l'homme est de polarisation négative, celui de la femme, positive.

Le corps physique de l'homme est de polarisation positive, celui de la femme négative.

Il s'ensuit que l'homme et la femme ont besoin de se manifester dans des domaines différents et que c'est justement ainsi, par la polarisation inverse, que pourra être obtenue une bonne collaboration, exactement proportionnée au service de la Fraternité sainte.

Dès que l'un ou l'autre sexe sort de son domaine, naissent toujours des complications et des difficultés, dès que l'homme n'est plus masculin et la femme plus féminine, le travail s'en trouve changé, ralenti.

Alors, la situation est mauvaise, sans vertu !

Un exemple : comme le corps mental de l'homme est négatif, donc réceptif, il est capable d'inspiration.

Comme le corps mental de la femme est positif, donc rayonnant, l'intelligence féminine, dans notre nature, est plus douée de raison mais aussi plus limitée.

Le corps astral de l'homme est au plus haut point dynamique et plein de feu, le corps astral de la femme plus réceptif, donc plus ouvert aux influences.

Le corps éthérique de l'homme est réceptif, celui de la femme est au contraire rayonnant, créateur.

Tandis que c'est de nouveau le contraire en ce qui concerne le corps physique : rayonnant, créateur , chez l'homme, réceptif chez la femme.

Donc, dans les deux, le principe rayonnant est créateur et le principe réceptif est générateur.

A cause de la négativité du corps mental masculin, l'homme, dans la Gnose, est plus réceptif aux irradiations directes de l'Esprit, qui est positif.

En raison de la positivité de son corps mental, la femme, dans la Gnose, est plus réceptive à la lumière et à la force de l'Ame, qui est négative.

C'est pourquoi on parle de l'Esprit au masculin et de l'Ame au féminin.

C'est pourquoi l'Esprit représente l'aspect du Père et l'Ame , l'aspect de la Mère.

Au cours des siècles, on a beaucoup violenté les vérités de l'Enseignement universel relatives à la question des sexes.

Ainsi apparaît-il que les deux sexes ont absolument besoin l'un de l'autre et doivent parvenir à une collaboration des plus intelligentes, pour que leurs domaines de travail respectifs s'interpénètrent en toute harmonie.

Et cette collaboration doit maintenant se réaliser sous la règle déjà citée de l'Amour et de la Vertu.

Que sur ce point, un désordre extrême règne dans le monde, entraînant pour les deux parties un malheur indicible, c'est l'évidence même.

De cette confusion et de ce malheur nous ne voulons pas en parler ici.

Nous voulons plutôt, à la faveur de ce que nous venons de dire sur la polarisation inverse mais équivalente de l'homme et de la femme, en faire une étude approfondie, en pénétrer la grande sagesse et en tirer les conséquences.

A chaque homme et à chaque femme, il est donné de collaborer au sein de la grande Communauté des Ames.

Tout ceci n'a rien à voir avec le mariage terrestre et ses problèmes, encore que l'un n'exclue pas l'autre.

Tenez compte du fait que, dans le déroulement de la vie humaine (et elle est aussi la signification des énigmes et anecdotes des Noces Alchimiques), de nombreux fils karmiques s'entrelacent irrémédiablement, en d'autres termes, que des hommes sont conduits les uns vers les autres et contraints de se décider et d'agir en conséquence.

En toute circonstance, le candidat pleinement digne des Mystères gnostiques adoptera toujours un point de vue et une façon d'agir tels qu'il fera toujours passer sa propre personne après les intérêts de l'autre, ou des autres, suivant ainsi totalement les normes de la mystérieuse Vertu.

Quand vous vous en tenez à cette loi, tout le chagrin d'un petit sacrifice matériel se change en une joie haute et sereine.

Car votre souffrance n'a qu'un temps !

Tandis que la victoire de l'Ame est éternelle.

A suivre : La Vierge Alchimia.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog