Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Troisième Jour, La Bibliothèque royale et la Chambre funéraire.

Il faut maintenant dire que la précieuse bibliothèque, dont Christian Rose-Croix fait la découverte dans la crypte funéraire du château, ne suscite plus d'interrogation.

Car, dans le foyer d'un champ astral, sont toujours conservés les idées, les forces, les développements et les puissantes impulsions provenant de la sagesse des entités sublimes qui ont formé ce champ et ce foyer.

Ces valeurs sont présentes dans le Temple du renouvellement et y resteront comme source d'idées ayant leur fondement dans l'Esprit de vie lui-même.

C'est pourquoi la moindre parcelle de cette sagesse ne saurait se perdre.

Comme paraît pitoyable, à côté, l'action de certains groupes qui, depuis des siècles, s'acharnent à trouver des traces des enseignements sapientiaux dans des écrits, à les cacher ou à les faire disparaître, afin que la masse des hommes ne puissent retrouver l'esprit qui les animait.

Le chercheur trouvera la sagesse dont il a besoin.

Car la véritable sagesse est impérissable, intangible, indéfectible, et gardée dans la bibliothèque du champ astral.

Toutes les pensées de sagesse sont conservées.

Dans le domaine astral, elles prennent, avons-nous dit, une forme s'accordant avec la nature, l'orientation, le but des pensées en question, souvent aussi la forme de ceux qui les ont émises.

C'est pourquoi il est dit que le portrait des auteurs se trouvait aussi dans la crypte funéraire.

Mais beaucoup d'entre eux devaient être brûlés, afin d'effacer leur souvenir.

C'est compréhensible si nous approfondissons le sens de ces mots.

Chaque fois que l'impérissable sagesse, fondée sur l'Esprit, est projetée dans la sphère astrale, la projection demeure.

Et si l'auteur de la projection est toujours actif, si la sagesse rayonnée se rapporte directement, par exemple, à une tâche actuelle que les travailleurs sont encore en train d'exécuter, alors dans cette projection astrale on verra toujours l'image du frère, ou de la soeur, qui est à son origine, qui en est le créateur.

Quand ce dernier a achevé le travail, termine sa tâche, "le portrait" s'estompe.

Il disparaît.

Pourquoi ?

Et bien parce qu'il ne s'agit pas dans le foyer astral, de faire voir le portrait des frères et des soeurs de la Fraternité universelle. Il s'agit exclusivement de la sagesse.

Il s'agit exclusivement de la force.

De ce que l'on peut faire de cette sagesse et de cette force.

Le créateur de la projection originelle, en tant qu'Ame vivante, se retire délibérément.

Pour lui, cela va de soi.

C'est qu'il s'absorbe complètement dans la communauté des Ames vivantes.

Là, n'existe plus rien qui soit "moi".

Là, on ne pense ni à la considération ni à la reconnaissance.

L'Ame vivante ne se projettera jamais personnellement.

L'image qui apparaît, lorsque le travailleur exécute sa tâche, apparaît en vertu d'une loi naturelle, parce que la projection astrale ne fait qu'un avec son créateur.

Dans la demeure des Ames vivantes, la projection subsiste mais l'image de son créateur s'évanouit.

A suivre.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog