Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Troisième Jour, l'Horloge et le Globe.

Tout au long de ce chapitre, nous voyons comment le champ astral de la Fraternité est préparé et organisé dans les moindres détails.

C.R.C. relate qu'au cours de sa visite, on lui montre les belles fontaines du château, et des ateliers remplis d'oeuvres d'art.

Pour comprendre ce qui représentent ces fontaines, on doit savoir que, pour qu'un foyer astral s'enflamme dans un champ astral, certaines substances astrales sont nécessaires comme combustibles.

De nouvelles substances doivent donc affluer sans cesse de la nature fondamentale environnante pour entretenir ce feu, pour conserver ce foyer.

De telles sources, de telles fontaines doivent donc couler en permanence pour maintenir l'activité.

Si ce n'était pas le cas, si elles n'étaient pas forées, le foyer astral se mettrait vite en sommeil.

Dans les mines, nous le savons, sont extraits des matériaux utiles et précieux.

Dans les ateliers consacrés à l'Art, à l'Art royal, sont élaborées certaines préparations.

Vous comprenez peut-être maintenant l'intention de ce texte.

Dans le champ astral, dans le corps astral de la Fraternité, il y a une source de force perpétuelle et un afflux continu de divers matériaux particuliers.

Par ce moyen, les radiations et forces émanant de ce foyer sont diffusées sans interruption, et l'oeuvre que doit accomplir la Fraternité est ainsi édifiée et réalisée.

Afin d'assurer ce mouvement éternel, tout l'espace, tous les lieux de travail sont orientés vers un point central, défini dans Les Noces Alchimiques comme une horloge précieuse située au centre de la tour.

Cette horloge est reliée au foyer central de l'Esprit universel, et c'est cet Esprit qui maintient la tour et son horloge.

Quand un travailleur déterminé commence et reste constamment orienté sur l'Esprit et sur le grand but, les fontaines, les sources et les trésors des mines ne s'épuisent jamais;

et l'horloge reste perpétuellement en mouvement.

Une source, une mine forée de cette manière continue à produire aussi longtemps que cela est nécessaire.

Le texte nous dévoile ensuite le grand but pour lequel ce foyer fut effectivement vivifié et la citadelle du Temple établie.

Le globe qui ne cesse de tourner donne la réponse aux éventuelles questions.

Le globe est, ici, la projection du monde des hommes vivant dans les ténèbres.

La nature dialectique entière de l'humanité déchue se projette, tel un globe, dans le champ astral de la Fraternité.

Comme la Fraternité examine continuellement ce globe, elle connaît à chaque instant les endroits les plus menacés de cette vallée de larmes.

Il y est indiqué en quels lieux du monde le grand oeuvre doit être commencé et poursuivi.

Tous ceux, sans exception, qui entrent dans le Temple de l'Initiation, peuvent trouver toutes les indications concernant la tâche qui leur incombe, à condition qu'ils se préparent intérieurement et s'orientent sur le globe.

La substance astrale est une substance du feu, une substance formée d'atomes incandescents.

Notre corps astral est un corps puissamment lumineux.

Il nous environne et nous pénètre de toutes parts, étant lui-même environné d'un champ magnétique septuple, où se trouve la lipika : le microcosme.

En examinant la lipika, de l'intérieur, nous voyons, aussi bien dans l'homme que dans le corps vivant d'un groupe ou dans un cosmos, un réseau de points magnétiques qui tournent sur leur orbite, semblables à de purs joyaux.

C.R.C. témoigne du développement de sa conscience intérieur quand il raconte que son page le fait entrer dans le globe afin de contempler ce spectacle.

Nous sommes frappés ici du fait que, pour l'Ame vivante qui suit le chemin de l'auto-initiation, la vie collective et la vie individuelle, ne font absolument qu'un.

En effet, après s'être orienté, dans le champ astral de la Fraternité, sur le grand oeuvre et sur sa propre tâche à accomplir, C.R.C. découvre, pour la première fois au cours de son évolution, son propre ciel microcosmique et la splendeur rayonnante des lumières nouvelles qui s'y sont allumées : les planètes magnétiques microcosmiques en rotation, qui attirent des forces de l'extérieur pour les transmettre à l'intérieur, et qui établissent un échange incessant avec les divers plans et éléments du champ astral environnant.

Cette ouverture de la conscience à la nouvelle réalité intérieure qu'a fait naître l'apprentissage a eu lieu parce que C.R.C. se trouvait véritablement "sur le tapis" , sur le vrai Carré de construction, soutenu par l"les trois dédicaces inscrites sur le globe et le nom de son constructeur".

Que veut dire ici Christian Rose-Croix ?

A suivre

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog