Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Troisième Jour, Les repas du Jugement, suite.

Et il n'est possible de se relever que si, du fond du puits, l'on parvient à attraper la corde, et que l'on s'engage véritablement sur la route avec les quatre roses à son chapeau.

La repentance suit toujours la faute. Personne ne peut sortir de force de la fosse aux serpents du monde dialectique.

Celui qui en fait l'essai éprouve les coups du destin, déchaîné par lui-même.

Et s'il veut sortir du tombeau, il doit porter jusqu'au bout la croix aux roses : les sept roses, dont l'épanouissement et le parfum témoignent du rétablissement glorieux de l'activité des sept Rayons universels.

Il reste encore un point sur lequel attirer votre attention et qui mérite examen :

celui qui est admis par la Fraternité, à la fin de son voyage avec les quatre roses, a déjà été renvoyé plusieurs fois auparavant.

En effet, vous le savez maintenant, il s'agit là d'un processus, personne ne doit compter réussir sans peine et sans faux pas.

En d'autres termes, vous avez peut-être, vous aussi, déjà fait souvent partie du groupe des prisonniers qui, quoique sérieux, ne pouvaient pas encore être admis.

Et vous avez donc, vous aussi, pris part aux deux repas du Jugement, et subi les conséquences inhérentes.

Mais soyez-en certain, vous avez bénéficié de l'aide compatissante de la Fraternité à ces moments-là.

C'est ainsi qu'il faut comprendre ce détail apparemment enfantin des friandises que les jeunes Frères du Graal, pendant le deuxième repas, peuvent faire parvenir à leurs amis et connaissances parmi les condamnés.

Toute âme à l'aspiration vraie, aux efforts certains, est une amie et reçoit à chaque instant l'aide nécessaire.

Vous aussi bénéficiez, ou avez bénéficié de cette aide, surtout au moment où vous en aviez le plus besoin.

Cependant, en offrant cette aide, l'Ordre pose une condition fondamentale, à savoir qu'elle ne sera jamais personnelle. Un être né de la nature désire un maître, un adepte, une autorité qui, le soutenant, lui sert d'appui et d'aide pour laver le linge sale de son karma.

Quand c'est le cas, il n'est pas question de pouvoir dépasser l'état d'être né de la nature, car l'égocentrisme demeure.

C'est pourquoi, celui ou celle qui aide vraiment n'établit jamais de contact personnel.

C'est pourquoi Christian Rose-Croix est réprimandé par le page quand il essaie spontanément d'agir de cette façon.

La seule chose qui importe est que cette aide soit donnée, et donnée de façon qui l'élève, ressentant une force impersonnelle puissante, puisse prendre la juste décision d'un comportement juste.

Celui qui veut sortir du tombeau de la nature de la mort reçoit l'aide nécessaire, mais il doit accomplir lui-même l'oeuvre du salut.

A suivre : Le lieu du Jugement.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog