Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le Deuxième Jour, les six lanternes.

Enfin, il me donna, par pure amitié, une lettre scellée pour le deuxième gardien .

Comme je m'étais un peu attardé auprès de lui, la nuit était tombée entre temps, de sorte qu'on alluma bientôt, au dessus du portail, un grand récipient rempli de poix, afin que, si quelqu'un était encore en route, il pût se diriger vers lui.

Le chemin qui menait directement au château était fermé des deux côtés par de hauts murs et planté de beaux arbres fruitiers de toutes espèces.

En outre, de part et d'autre, se dressaient trois arbres, auxquels étaient accrochées des lanternes, dont toutes les lumières avaient déjà été allumées avec une torche splendide par une belle jeune fille également habillée de bleu.

Spectacle si superbe et si exquis qu'il me retint plus longtemps que nécessaire.
Toutefois, après avoir reçu d'amples renseignements et des éclaircissements utiles, je pris cordialement congé du premier gardi
en.

En cours de route, j'étais curieux de connaître le contenu de la lettre, mais comme je ne devais
pas soupçonner le gardien de désobligeance, je contins ma curiosité et poursuivis ma route jusqu'à l'autre port
ail.

Il était presque identique au premier, mais orné de sculptures différentes, d'une signification mystérieuse.

Sur la plaque fixée en haut était écrit:
“Date et dabitur vobis ! '” (Donnez et il vous sera don
né).


Sous le portail était couché un lion terrifiant attaché à une chaîne.

Dès qu'il me vit, il se leva et me reçut avec de forts rugissements.

Cela réveilla l'autre gardien, étendu sur un bloc de marbre, qui m'exhorta à n'avoir ni inquiétude ni peur, chassa le lion qui recula et prit la lettre que je lui tendis en tremblant.

L'ayant lue, il dit avec un grand respect:
“Bienvenue, au nom de Dieu ! Vous êtes l'homme que, depuis longtemps déjà, j'aurais aimé rencontr
er!”

Il sortit en même temps un insigne en me demandant si j'avais de quoi
l'échang
er.

Comme je n'avais rien d'autre sur moi que mon sel, je le lui offris et il l'accepta en me remerciant.

Sur l'insigne, il n'y avait de nouveau que deux lettres: S.M. (Sal Menstrualis: Sel Purificateur) .
Alors que j'allais parler à ce gardien, une cloche se mit à tinter dans le Château, sur quoi il me conseilla vivement de me dépêcher, sinon toutes mes peines et tous mes efforts se révéleraient vains, car on commençait déjà, là-haut, à éteindre les lumièr
es.

Vous vous souvenez que C.R.C. s'est mis en route avec du pain, de l'eau et du sel.

Cependant, il a laissé son pain près des trois cèdres, au moment de s'engager spontanément sur le chemin conduisant au but en ligne droite.

Ainsi a-t-il réalisé pour lui-même le premier Mystère.

Rappelons la fonction du premier Mystère : donner chaque jour la nourriture de l'Ame nouvelle à l'élève, qui puise directement à la Source éternelle de toutes choses.

La part reçue doit être utilisée le jour même, dans un don de soi total et plein d'amour au service de tous. Ajoutons que le Pain, la première impulsion de la Gnose qui pénètre le sternum, doit parvenir jusqu'au centre de l'Ame, le sanctuaire des trois cèdres.

Quand le centre de l'Ame le sanctuaire des trois cèdres, est atteint, alors seulement le foie, cet organe merveilleux, est assez influencé pour pouvoir retenir les éléments gnostiques au lieu de les rejeter.

Cet objectif atteint, le foie se règle sur le nouveau comportement de l'Ame, jusqu'au moment où il s'ouvre de lui-même aux influx gnostiques directs du deuxième Mystère.

Ce Mystère devient alors pleine réalité pour le candidat. On comprend qu'à partir de ce moment des énergies considérables soient libérées dans l'âme-sang, énergies transmises dans tout le corps par la veine porte, mettant le candidat en état d'accomplir de grandes choses.

L'énergie vitale indirecte libérée par le coeur est alors remplacée par l'énergie en provenance directe du foie.

C'est par le foie que pénètrent les forces sidérales, qui transmettent au sang de grandes énergies.

C.R.C. peut laisser sa gourde d'eau au gardien du portail. et recevoir un insigne d'or, le sceau de l'Espérance et de l'Amour.

C'est à juste titre qu'il peut entretenir l'espérance de voir se manifester l'Amour divin du troisième Mystère, le Mystère du Saint Graal.

Il peut maintenant escompter en toute confiance la réalisation totale de la suite du processus.

Et c'est ainsi qu'il se dirige vers le gardien du deuxième portail.

Entre-temps, la nuit est tombée, tout s'est obscurci. Quand la porte du foie s'ouvre à la Gnose et que les fonctions de cet organe échappent de plus en plus à l'influence des forces astrales dialectiques de la nature ordinaire, tout ce qui appartient au monde dialectique s'obscurcit devant le candidat.

Si le foie et ses fonctions changent de la façon décrite, des éléments importants du système du candidat sont complètement coupés de la nature dialectique et de ses manifestations.

Le coeur, pour commencer, ne fonctionne plus pour la nature : ensuite, c'est le tour du foie.

Et comme cet organe est une source d'énergie considérable, il est clair que lorsqu'une grande partie n'est plus liée à la nature dialectique, celle-ci perd toute couleur et tout éclat pour le candidat.

Ce dernier ne risque plus de s'égarer dans le monde, ni de gaspiller son temps et son énergie aux futilités de la nature de la mort, à tel point que celle-ci devient la nuit pour lui.

Quand la lumière du soleil dialectique s'éteint, la nuit tombe sur la nature de la mort.

Mais immédiatement, et comment pourrait-il en être autrement, brille l'aurore d'un jour nouveau !

D'un côté, c'est la nuit, mais de l'autre, c'est la lumière !

L'énergie du foie s'accompagne de force et de lumière.

L'énergie nouvelle qui afflue montre qu'une nouvelle source de lumière commence à agir dans le candidat.

C'est pourquoi une belle jeune fille vêtue de bleu, allusion à la nouvelle activité du foie, allume toutes les lumières des lanternes suspendues aux arbres, dont trois se dressent de part et d'autre du chemin menant au château.

Ce détail fait allusion aux fonctions du foie. Les trois arbres de chaque côté de la route, et leurs lanternes allumées, représentent les forces émanant de la nouvelle source d'énergie.

A chaque arbre est suspendue une lanterne, trois à gauche et trois à droite : symbole d'une activité positive et d'une activité négative.

Deux fois trois forces, polarisées positivement et négativement. Deux forces attractives, deux forces répulsives, et deux forces neutralisantes. La fonction du système hépatique est ainsi représentée en entier.

C'est par le foie que pénètrent les forces astrales. Dans le cas du candidat, ce sont des forces astrales en provenance du sixième Domaine Cosmique, du nouveau Champ de vie.

Le foie attire des forces mais rejette en même temps ce qui n'est ni utile ni salutaire.

Si bien que le candidat est efficacement protégé : aucune influence sidérale nocive ne peut plus pénétrer par la porte du foie.

A suivre.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog