Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Publié par Nous sur
Publié dans : #Les Noces Alchimiques de Christian Rose-Croix.
Le deuxième jour, les quatre chemins.

Deuxième Jour.
Dès que je sortis de ma cellule et arrivai dans la forêt, il me sembla que le ciel entier et tous les éléments s'étaient parés pour ces Noces.

A mon sens, les oiseaux chantaient plus joliment que jamais et les faons sautaient si gaiement
alentour que mon vieux coeur bondit de joie et qu'entraîné par leur exemple, je me mis à chanter à pleine voix:
Réjouissez-vous, chers petits oiseaux,
et louez votre Créateur.
Élevez votre chant si clair et pur,
jusqu'à votre Dieu, au plus haut des cieux.
Il a déjà préparé votre nourriture,
et vous la donnera en temps voulu;
acceptez-la tout entière avec reconnaissance.
A quoi bon vous affliger,
et vous plaindre de ce que Dieu
vous a faits petits oiseaux ?
Ne vous posez donc plus de questions.
ll ne vous a point faits hommes?
Taisez-vous donc, tel était son sage désir,
Portez gaiement votre léger fardeau.
Et moi, alors, ver de terre,
disputerai-je avec Dieu?
Avec violence, dans la tempête céleste,
lutterai-je contre le Grand Art ?
Car nul ne contraint Dieu.
Ici, qui ne vaut rien, passe son chemin.
O hommes, soyez donc contents !
Il ne vous a pas faits empereurs ?
N'en soyez pas vexés.
Peut-être avez-vous offensé Son Nom ?
Pensez bien à cela.
L'o
eil de Dieu défie toute obscurité,
Il voit jusqu'au tréfonds de votre coeur,
Nul ne saurait le tromper.


Je chantais du fond du coeur, si bien que toute la forêt en résonnait et que les montagnes renvoyaient l'écho de mes dernières paroles.

Enfin, j'aperçus une belle et verdoyante prairie.

Sur quoi, je quittai la forêt et me dirigeai de ce côté-là.
Dans cette prairie se dressaient trois cèdres magnifiques si larges qu'ils offraient une ombre précieuse et bienvenue, ce dont je me réjouis fort, car, bien que je ne fusse guère avancé, mon ardent désir m'avait rapidement fatigué. Je me hâtai donc vers ces arbres pour m'y reposer quelque peu.
Dès que je me fus approché, mon regard tomba sur un écriteau fixé à l'un d'eux. J'y lus rapidement les mots suivants, tracés en lettres ornées:
« Dieu te protège, invité ! Si jamais la nouvelle des Noces royales est venue à tes oreilles, alors médite les paroles que voici:
Il existe quatre chemins, que l'Epoux te propose au choix par notre entremise. Ces quatre chemins mènent jusqu'au Château du Roi, à condition de ne pas s'égarer sur des voies détournées .
Le premier est court mais périlleux, car il est plein d'écueils sur lesquels tu peux facilement échouer.
Le deuxième est plus long, à cause de ses longs détours, mais il est certain qu'il ne va pas dans la mauvaise direction. Il est plat et facile, à condition de ne dévier ni à droite ni à gauche, et cela à l'aide d'une boussole.
Le troisième est la vraie Voie royale, car il réconforte le coeur par toutes sortes de joies et de spectacles princiers.
Cependant, jusqu'à ce jour, un homme seulement sur des milliers est parvenu à le suivre.
Par le quatrième chemin, il n'a été permis à nul mortel d'atteindre le but, car sa puissance consume, et seuls des corps incorruptibles peuvent le supporter.

Choisis donc lequel des trois tu veux suivre et n'en dévie plus.
Sache bien, cependant, que le chemin sur lequel tu poseras le pied t'est attribué par le destin inéluctable et aussi qu'il est interdit, au péril de ta vie, de revenir en arrière sur un
seul de tes pas.
Voilà ce que nous voulions te faire savoir. Si tu prends à la légère ce sérieux avertissement, tu parcourras le chemin au milieu des plus grands dangers, avec force plaintes et lamentations.

Si tu te sais coupable de la moindre infraction aux lois du Roi, fais demi-tour pour autant que cela soit possible et retourne en hâte chez toi, en reprenant chemin par lequel tu es venu ! »

A suivre, extrait de l'analyse ésotérique de Jan van Rijckenborgh.

À propos

“Nous sommes nombreux à avoir un regard différent, disons plus spirituel sur notre monde. Ce blog se veut un essai pour communiquer cette vision plus sereine et conforme à l’essence de l’être humain.”

Rédigé par Regards et Partage

Hébergé par Overblog