Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

Le Pélican, Chevalier du Pélican.

Le Pélican, Chevalier du Pélican.

Le Pélican,

Ma robe de plumes blanches

reflète l'éclatante lumière du ciel

qui s'étend au-dessus de moi,

et son rayon transperce mon coeur.

Du sang rouge,

qui ruisselle de mon poitrail,

j'abreuve mes sept petits,

au refuge de mes ailes.

Sous cette voûte maternelle,

ils transmutent le sang

dont ils se désaltèrent

et la chair dont ils se repaissent,

en Vie et en Esprit.

Après avoir soutenu les assauts du basilic, le candidat peut accéder à l'état véritable de la prêtrise.

Les forces de l'âme nouvelle sont libérées dans la conscience, et mises au service du prochain, dans une septuple offrande.

Le pélican, qui nourrit ses sept petits du sang de son coeur, est le symbole de la tâche sacerdotale d'un authentique Rose-Croix.

Le rite écossais rectifié de la franc-maçonnerie comporte un grade de Rose-Croix :

Les Chevaliers Rose-Croix", aussi appelés "Chevaliers du Pélican".

L'oeuvre sacerdotale d'amour du prochain est placée sous l'influence de la planète Vénus.

Le pictogramme la désignant, constitué d'une croix surmontée d'un cercle, signifie que l'amour divin s'exalte au-dessus de la matière.

Par l'apprentissage de l'amour du prochain, le candidat teinte de rouge la rose de la croix de sa vie jusqu'à ce qu'elle scintille de cet éclat cuivré propre au métal vénusien.

Dans un "bestiaire" du Moyen-Age, registre des animaux réels et imaginaires, avec leurs attributs, on trouve cette dénomination :

"Pie Pelicane, Jésu Domine" (ô Pélican plein de charité, Seigneur Jésus).

On apprend ainsi que le pélican ne mange pas plus que le strict nécessaire à la sustentation, qualité indiquant l'empire sur soi-même, ainsi que l'équilibre métabolique des énergies, nécessaire à ce stade du chemin.

Au sens le plus large de sa portée symbolique, le pélican incarne le Corps Vivant d'une véritable Ecole Spirituelle, conçu comme la voûte protectrice d'un champ de force, et figuré par les ailes ouvertes de l'oiseau abritant les sept oisillons.

Divers mythes mentionnent que le pélican met à mort ses enfants qui, après trois jours, ressuscitent grâce au sang de son coeur.

C'est l'image du champ de force spirituel, sonnant le glas du transitoire, avant l'éveil de l'éternelle floraison.

A suivre : le Phenix.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article