Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

"La vallée du royaume", extrait de La Gnose Chinoise.

"La vallée du royaume", extrait de La Gnose Chinoise.

...

Il y a un pouvoir de la monade et un divin rayonnement d'amour qui, tous deux, émanent de la monade: et vous connaissez cette parole de la première Epître aux corinthiens, 13 :

"Quand je possèderais toutes choses, et non l'amour, je n'aurais rien et ne serais rien".

L'amour en tant que courant monadique est donc supérieur, car sans cette essence intrinsèque de la monade, le pouvoir ne pourrait se développer.

La force divine se manifeste dans le courant de l'amour divin.

Nous voyons toujours les deux courants monadiques se fondre en un.

Par cette unité, la trinité, le fils, la filiation divine, devient une grande réalité.

Si vous pouvez inciter les deux courants de la monade à se manifester dans la personnalité, à devenir actifs, la filiation divine apparaît vraiment en vous.

La "vallée du royaume" est une antique expression chinoise pour désigner un vrai chantier alchimique.

Tout comme on trouve dans les vallées une terre fertile, des habitations humaines, ainsi un être entrera-t-il dans "la vallée", dans le séjour et le chantier de la grande Fraternité, si de la juste manière, il favorise en lui-même la rencontre des deux courants de la monade, afin qu'ils se manifestent et collaborent harmonieusement : la force du pouvoir, alliée à la grande, à la plus grande douceur.

C'est en premier lieu sur un tel fondement que deviendront possibles la coopération et l'unité : la coopération et l'unité entre ceux dont les personnalités diffèrent par la forme en raison de la polarisation équivalente mais inversée.

"Qui connaît sa force masculine et pourtant conserve sa douceur féminine est la vallée du royaume-".

Commentaires du Tao Te King

La Gnose Chinoise, Jan van Rijckenborgh et Catharose de Petri.

A suivre : La vertu constante.

Chapitre 28-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article