Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

"L'Unique Bien", extrait de La Gnose Chinoise.

"L'Unique Bien", extrait de La Gnose Chinoise.

...

L'homme nourrit en lui l'idée de l'unique Bien, il rêve de l'unique Bien.

Tous les êtres nés de la nature ont un élan vers le bien.

Même le pire des criminels rêve du bien.

Mais avec leur forme apparente d'êtres nés de la nature et dans la nature dialectique, il leur est impossible de réaliser ce bien, d'exercer cette bonté.

"Nul n'est bon pas même un!"

Quand l'homme, à l'encontre des lois de la nature, pratique pourtant cette bonté, veut pourtant l'exercer et la qualifie à tord d'"amour", il renforce seulement les oppositions, il accentue souvent les contrastes, l'écart entre lumière et ténèbres devient beaucoup plus douloureux, et les souffrances de l'humanité s'accroissent incommensurablement.

Car la loi de la nature s'accomplit et, par le mouvement des forces contraires, la lumière qu'il voulait conserver et à laquelle il s'agrippe, se change en un noir d'encre, et l'amour en haine.

Sa réalité se change en illusion et sa vie est vaine.

Dans sa lutte pour conserver et rendre stable ce qui ne peut l'être, il a, par ses activités sentimentales et mentales, fait du mal une réalité astrale dans sa propre sphère et à l'extérieur.

Telle est la réalité dans l'illusion de la vie dialectique et c'est ainsi que la sphère astrale tout entière est corrompue par la cohorte des archontes et des éons.

Voilà les fruits de la religiosité selon la nature!

...

"Qui marche bien ne laisse aucune trace derrière lui.

Qui parle bien ne donne à personne des raisons de la blâmer.

Qui compte bien n'a besoin d'aucun instrument de calcul.

Qui ferme bien ne se sert d'aucun verrou et pourtant personne ne peut ouvrir ce qu'il ferme.

Qui lie bien n'utilise pas de corde et pourtant personne ne peut délier ce qu'il lie."

Chapitre 27-1

Commentaires du Tao Te King

La Gnose Chinoise, Jan van Rijckenborgh et Catharose de Petri.

A suivre : Qui marche bien ne laisse aucune trace derrière lui.

"L'Unique Bien", extrait de La Gnose Chinoise.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article