Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Regards et Partage...

Un regard plus spirituel

"Le macrocosme dure éternellement", extrait de La Gnose Chinoise.

"Le macrocosme dure éternellement", extrait de La Gnose Chinoise.

La personnalité, le véhicule humain, était au commencement un instrument créé pour donner à une intelligence directrice les moyens de faire des expériences, de parachever l'univers, de servir la Gnose.

Cette intelligence directrice est l'homme véritable, le dieu unique.

Mais cet instrument s'est emballé et se donne le nom d'homme.

La conscience du véhicule provient d'un rayon de la conscience intérieure divine.

L'homme divin véritable ne vit pas pour lui-même, ne cherche pas à se conserver lui-même, ne vit pas dans le danger, le besoin, il n'a pas à vivre pour lui-même.

Il est soumis à la loi d'une autre nature et possède une conscience d'éternité.

Il est existentiellement un avec l'univers, avec la manifestation universelle, il est sustenté par le prâna de vie.

" Le macrocosme dure éternellement. Il en a le pouvoir parce qu'il ne vit pas pour lui-même.

C'est pourquoi le sage se place lui-même derrière l'Autre, et ne fait donc plus qu'un avec le premier.

Il se détache de son corps; et ainsi justement il conserve son corps.

C'est parce qu'il ne connaît pas l'égoïsme.

Et son manque d'égoïsme favorise ses propres intérêts.

Tao Te King, chapitre 7

Commentaires du Tao Te King

La Gnose Chinoise, Jan van Rijckenborgh et Catharose de Petri.

A suivre, Le coeur du sage est profond comme un abîme.

"Le macrocosme dure éternellement", extrait de La Gnose Chinoise.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article